Chapelle de Longemer
<juillet 2017>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Camping Municipal de Xonrupt-Longemer

Label Famille Plus

NouvellesRéglementation

29/06/2017 - Limitation provisoire de certains usages de l'eau

Le préfet Monsieur Jean-Pierre CAZENAVE-LACROUTS, a décidé de prendre un arrêté limitant provisoirement certains usages de l’eau dans l’ensemble du département, à savoir :

 

Sont interdits pour les particuliers et collectivités :

  • le remplissage des piscines à usage privé d’une capacité supérieure à 1 mètre cube sauf si la mise en eau d’un bassin en construction est nécessaire à l’installation des dispositifs de protection
  • le lavage des véhicules sauf dans les stations professionnelles
  • le lavage des voiries et des trottoirs, le nettoyage des terrasse et façades sauf dérogation pour salubrité publiques
  • l’arrosage des pelouses et espaces verts publics ou privés (incluant les bacs à fleurs et balconnières) et des terrains de sports (sauf compétition de niveau national) de 8h00 à 20h00. Cette interdiction ne concerne pas l’arrosage manuel des pantes d’ornement qui est toléré.
  • l’arrosage des jardins potagers de 8h à 20h ; seul un arrosage manuel est autorisé.
  • l’alimentation des fontaines publiques en circuit ouvert
  • le remplissage des plans d’eau excepté pour les activités commerciales

Ces interdictions s’appliquent, qu’il s’agisse d’eau provenant du réseau d’alimentation public, de prélèvements dans les cours d’eau ou leur nappe d’accompagnement (nappe en équilibre avec les rivières), ou de puits personnels.

Des mesures spécifiques sont également prises pour les usages industriels et commerciaux, pour la gestion des ouvrages hydrauliques et de la navigation, ainsi que pour les rejets dans le milieu naturel.

L’ensemble de ces dispositions sont applicables jusqu’au 31/07/2017. Le Préfet des Vosges réunira à nouveau le comité départemental sécheresse le 25 juillet prochain ; en fonction de l’évolution de la situation météorologique et hydrologique il pourra être conduit à renforcer, prolonger ou abroger les mesures prises.

Les contrevenants s’exposent à des amendes (1 500 euros, 3 000 euros pour les récidivistes).

< Retour